Lecture Bande Dessinée : In-Humus

Résumé des  Editions de la cerise :

« Dans un désert lointain, la mort d’une baleine millénaire sonne l’éveil d’un ballet extraordinaire : insectes, animaux et peuples anciens rivalisent pour la dépecer et trouver refuge dans ses ossements, au fil des âges de sa putréfaction. »

Notre avis : 

Il y a parfois des lectures qui te laissent un sentiment étrange, ce sentiment d’avoir lu quelque chose qui va te marquer. Indescriptible et pourtant bien encré dans ton esprit. In-Humus est ce genre d’OVNI, d’une beauté folle, très peu de lignes de texte, on ne saurait dire si on a compris le fin mot de l’histoire… Mais ce n’est pas grave, car l’artiste suédoise Linnea Sterte arrive à jouer avec notre vision, et nos interprétations, on est fasciné par cet univers aussi riche que mystérieux. Les personnages sont envoûtants, et on se surprend à vouloir découvrir les prochaines pages, afin de connaître le destin de cette faune et cette flore sorties tout droit d’un monde digne de Lewis Carol.

On pourrait d’écrire le trait de Linnéa Sterte en le comparant à de grands noms de la bande dessinée ou de l’art et se serait justes et flatteurs, mais nous sommes en présence d’une oeuvre unique aux couleurs pastels et pour une première édition Linnea Sterte nous offre une expérience de lecture qui ne vous laissera pas de marbre. Et ce n’est pas pour rien que cette jeune artiste est nommée cette année pour les très prestigieux Eisner Awards aux Etats-Unis dans la catégorie Best Graphic Album. Laisser-vous donc entraîner dans ce monde fabuleux, onirique et curieusement paisible autour de  cette baleine qui disparaît peu à peu.

Un dernier mot pour les Editions de la cerise, qui proposent cet ouvrage sorti le 26 avril 2018. Une maison d’édition qui nous habitue à des objets d’une grande classe, et In-Humus ne déroge pas à la règle. 

Copyright photos : Les éditions de la cerise

Laisser un commentaire